earwenn les messagers de la landePierrig De Collmeuc, marin breton disparaît en mer, à quelques encablures du Cap Fréhel. Son corps reste mystérieusement introuvable.

Sa petite fille Eärwenn, rescapée et témoin de l’accident, surnommée la petite fée de la lande, et son amoureux Thierry, jeune journaliste et romancier parisien, entament un an plus tard une recherche qui les entraîne dans les galeries souterraines creusées par les templiers, entre le Fort La Latte et la chapelle de Saint Sébastien.

Aidée par les « messagers » de la lande, Eärwenn s’oppose à un énigmatique personnage le vieux Charles-Henri de la Hunaudaye, féru d’histoire et d’archéologie. Récit d’amour et d’aventure, cette fiction emporte le lecteur à travers le temps et l’espace, dans une quête de la vérité pas toujours lumineuse… avec pour fil conducteur le protocole secret de la prophétie de Jean de Jérusalem, et les secrets de la lande aux mirages, au cœur d’un territoire breton imprégné de mystères et d’énigmes heureusement jamais résolus.

Lire Liza Lo Bartolo Bardin, c’est comme voguer sur une rivière de mots, qui nous emporte loin, très loin, vers un univers féerique, lumineux, mais aussi terrible et cruel par moments.

C’est aussi courir à travers les landes à la découverte de somptueux paysages, frissonner dans des endroits secrets, s’imprégner d’une atmosphère étrange au-delà du réel, vibrer d’un amour puissant, infini.

Enfin, c’est, au terme du voyage, découvrir des secrets enfouis, des vérités fabuleuses !

En refermant le livre, un air me trotte en tête  « C’est un beau roman, c’est une belle histoire… »

0 0 vote
Évaluation de l'article