chaussures

Les Parentus Desesperus, aussi communément appelés, parents d’adolescents, se reconnaissent à leurs nez aplatis. En effet, ceux-ci se retrouvent souvent face à une porte qui claque, après avoir suivi un ado qui a pris la mouche, quelquefois pour des raisons totalement incompréhensibles.

Les parents d’adolescents, devraient avoir droit à des cours gratuits de psychologie, remboursés par la Sécu, pour pouvoir enfin comprendre ce qui se passe dans la tête de leur progéniture. Pourquoi ne pas envisager d’ailleurs, le P.A.A. : Parents d’adolescents anonymes ! Dans cette association, on apprendrait aux pauvres parents à dire NON à leur enfant, euh, pardon, ado, d’une manière ferme et intransigeante…

À dire :

NON, ce n’est pas parce que tu fais vingt-cinq centimètres de plus que moi, que je n’ai plus le droit à la parole.

NON, je ne suis pas vieux ou vieille.

NON, je ne rangerai plus ta chambre.

NON, je ne ramasserai pas davantage tes vêtements sales ou même propres.

NON, je n’écouterai plus si tu râles, parce que tes caleçons fétiches ne sont pas lavés.

NON, je ne récupérerai plus les détritus de diverses sortes, que tu laisses traîner sur ton bureau sous prétexte que la poubelle est trop loin.

NON, je n’ouvrirai plus la fenêtre de ta chambre quand tu n’es pas là, pour enlever l’odeur de fauve qu’il s’en dégage.

NON, je n’essaierai plus de comprendre quand tu grognes comme un animal sauvage, pour montrer ton mécontentement.

NON, je ne tenterai pas non plus de saisir ton langage bizarre, lorsqu’enfin tu t’exprimes sans râler.

NON, je ne remplacerai pas les stylos ou objet divers que tu casses, parce que tu as perdu à un jeu sur ton ordi.

NON, je ne m’offusquerai plus, quand tu me dis que ce qu’on mange est dégueu.

NON, je ne désespérerai pas, lorsque je verrai la moitié de ton caleçon dépassant du jean, tout ça pour montrer ta ceinture.

NON, je ne prierai plus le ciel pour que tu ne sois pas malade, lorsque tu te baladeras en plein hiver la veste grande ouverte.

NON, je ne me formaliserai pas, lorsque je t’aurai choisi un vêtement et que tu me diras que même ta grand-mère n’en voudrait pas.

NON, je ne hurlerai plus, quand tu auras fini tout le Nutella en laissant le pot vide dans le placard.

NON, je ne m’irriterai pas, lorsque tu prétendras que ta part de gâteau est plus petite que celle de ton frère.

NON, je ne m’époumonerai plus, pour que tu m’entendes par-dessus le son de ta guitare électrique.

NON, je ne m’énerverai plus, quand tu ne voudras pas te coucher à une heure décente, sous prétexte que tu n’as pas sommeil et que tous tes copains se couchent tard le soir.

NON, je ne m’agacerai pas, quand tu mettras une demi-heure pour te lever le matin.

NON, je ne me crisperai pas, en pensant à la facture d’eau quand tu es sous la douche.

Et pour finir, NON, je ne t’achèterai pas la toute dernière console de jeu.

Voilà donc la charte de Parents d’adolescents anonymes. Pourront s’ajouter éventuellement cours de yoga, relaxation et autres. En espérant que cette association pourra aider l’espèce des Parentus desesperus, à trouver le chemin de la zen attitude.

Bien entendu, toute suggestion sera la bienvenue….

L.L.H