résolutions écrivaine autrice auteure

Bonnes résolutions d’écrivaine

 

Impossible d’échapper aux fameuses bonnes résolutions de début d’année, à moins de vivre sur une île déserte entourée de requins n’ayant qu’une seule résolution, eux,  vous bouffer tout cru. Aussi pour 2018, ai-je décidé de formuler uniquement mes souhaits d’écrivaine. Donc exit les phrases promettant de nager à contre-courant toute l’année, de ne plus manger de chocolat, ne plus râler…. Tous ces vœux pieux ne durant qu’une poignée de jours, voire quelques heures.

Voici donc ma petite liste :

Numéro 1 : Émettre tous ces vœux de manière positive !

Car, en effet, il est extrêmement frustrant de toujours commencer ses phrases par  : « Ne pas ou ne plus… »

Numéro 2 : Apprendre à refuser de se rendre sur Facebook ou autres réseaux sociaux – vous noterez bien la différence avec « ne pas aller sur FB » 😀 – avant même d’avoir pris son petit déjeuner.

Résolution extrêmement difficile à tenir ! Imaginons que je rate l’info du siècle ou pire un petit chat en train de faire des pirouettes sur un trampoline … Donc répète après moi : « Non, je ne suis pas asociale si je ne vais pas pendant une heure, voire plus, sur les réseaux sociaux ! »

dire non

Numéro 3 : Tenir un planning d’écriture et s’y tenir

Je peux écrire des heures durant la nuit, mais en journée, un rien peut me disperser. D’où la résolution suivante.

 

procrastiner

 

Numéro 4 : Me récompenser lorsque j’ai écrit pendant plusieurs heures d’affilée sans m’être ne serait-ce qu’une seule fois dispersée, sauf pour aller faire pipi…

Avec par exemple un petit morceau de chocolat (pas la tablette) ou bien écouter Julien Doré, voire les deux en même temps, ce n’est pas interdit… Ou bien tout simplement en déclamant un tonitruant : « Yes ! » suivi d’une virée sur les réseaux sociaux…

réussite

 

Numéro 5 : Apprendre à dire « Je ne suis pas là, laissez moi un message » lorsque je veux écrire.

Il suffit que vous vous posiez devant votre PC pour qu’aussitôt tout le monde se rappelle de vous !

Je publierai bientôt un article sur le sujet 😉

apprendre a dire non

Apprendre à dire non

Numéro 6 : Tenir mon bullet journal !

Ne plus écrire ce que je dois dans divers carnets en long, en large, en travers…. ou sur des post-it que le chien peut manger…

Quoi, vous n’avez pas encore votre bujo, vous ne savez pas ce que c’est ?? Ciel, vous vivez vraiment sur une île… C’est un carnet censé vous rendre plus organisé ou plutôt vous aider à l’être.

Comme je viens à peine de m’y mettre, « mieux vaut tard que jamais », peut-être ce journal m’aidera-t-il ou pas… Réponse dans quelques mois.

bullet journal

 

Numéro 7 : Ranger mon PC ré-gu-liére-ment !

Car je suis la championne du « Waouh, super cet article, je le lirais plus tard… », sauf que j’oublie que je l’ai mis de côté dans un onglet… Mais mon bujo va m’aider à remédier à cela, n’est-ce-pas ? 😉

rangement ordinateur

 

Numéro 8 : Suivre à la lettre les conseils de Nathalie Bagadey.

Je vous mets le lien ici  car franchement je me félicite encore de m’être abonnée  à ses newsletters, car  je ne sais pas si c’est son côté prof (oui, les auteurs ont plusieurs vies !) mais lire ses comptes-rendus m’aide beaucoup.

professeur chat

 

Numéro 9 : Lire, lire, lire….

 

Cela semble une évidence, mais quand j’entends certains auteurs avouer qu’ils ne lisent pas, je trouve cela suspect. Si je ne me couche pas en ayant lu ne serait-ce que quelques lignes, je ne dors pas tout simplement. Pour certains cela paraîtra excessif, mais en fait je suis conditionnée pour, c’est une véritable drogue douce, un baume pour…. Ok, je pense que vous avez saisi le concept !

femme lecture

 

Numéro 10 : Ne pas avoir honte d’être écrivaine !

 

Ignorer ceux qui pensent qu’auteur rime avec glandeur…

Si vous écrivez, vous avez certainement déjà rencontré ce genre de personnes. Avec leur sourire en coin et leurs remarques acerbes prêtes à l’emploi… ces personnes ne supportant pas l’idée que vous ne soyez pas le clone de milliers d’autres. Pendant longtemps, j’ai cultivé le sentiment inconfortable d’être en dehors des normes, de vivre sur une planète à part peuplée de personnages ne demandant qu’à voyager à travers mes histoires. Il est temps, à présent, de revendiquer ma condition de conteuse, un point c’est tout !

femme écrivaine auteure autrice romancière

 

 

Numéro 11 : Ignorer les personnes négatives ou jalouses !

Celles vous soutenant que vous n’êtes pas Jean d’Ormesson et ne le serez jamais – Ça tombe bien, je n’aime pas plagier ! – ou celles qui ne vous soutiendrez pas pour tout l’or du monde, ce qui nous amène aux personnes jalouses, que je comprendrais peut-être le jour où j’aurais écrit un best-seller !

 

homme sourire ironique

 

Numéro 12 : Écrire, écrire, écrire…..

Vous l’ai-je dit ? Écrire, écrire, écrire….

auteure écrivaine écriture

 

Pour finir, pour vous mes ami(e)s écrivain(e)s :

« Travaille, travaille, écris, écris tant que tu pourras, tant que ta muse t’emportera. C’est là le meilleur coursier, le meilleur carrosse pour se voiturer dans la vie. La lassitude de l’existence ne nous pèse pas aux épaules quand nous composons. »  Gustave Flaubert

 

LLH