Mon stand au Festival Nice-Fictions 2018

Les salons du livre permettent aux auteurs de côtoyer les lecteurs, mais c’est aussi l’occasion de croiser leurs collègues.

rencontre nice fictions 2018

Et aussi un satyre ☺

Le week-end dernier, j’étais présente au festival de Nice-Fictions 2018 ce qui m’a permis de faire de belles rencontres littéraires. Notamment mon voisin de table pendant presque trois jours, Yann-Cédric Agbodan-Aolio auteur de science-fiction. Mon fils, venu faire un tour sur le salon,  a été très content de se faire dédicacer le dernier ouvrage de cet écrivain : « Nouvel Horizon», l’ayant découvert quelques temps auparavant sur Internet. Comme quoi le monde est petit !

J’ai également fait la connaissance de Frédéric Gaillard « chasseur de rêves » qui est capable d’écrire même lorsqu’il y a de l’animation autour de lui !

De même, j’ai pu rencontrer Stéphane Arnier, un auteur de notre région, connu grâce à une conférence très intéressante dans le cadre de Nice-Fictions 2017, où il avait été invité à parler des auteurs autoédités. Si cela vous intéresse, vous trouverez le lien  ici, ainsi que son blog,  une mine d’or pour améliorer son écriture.

Il y avait aussi Athéna Callea une jeune autrice niçoise et Manuela Legna avec leurs mascottes rigolotes. Rencontre éclair aussi avec la pétillante Celia Ibanez qui écrit de la SF.

Puis Hélène Marchetto , anthologiste et mère de l’organisatrice du festival, qui trottait dans tous les sens, surtout le premier jour, avec bonne humeur et sourire aux lèvres. Elle a eu la gentillesse de s’intéresser à mes écrits le lendemain. C’est avec plaisir que je lui ai offert mon roman « Au-delà d’un héritage », en espérant que cela lui plaira 🙂

Mais il y avait aussi l’éditrice un peu fofolle de Dominique Jongbloed, explorateur écrivain, qui a bien animé notre petit coin. Ainsi que l’éditrice de la maison d’édition Netscripteurs, avec son très beau stand plutôt axé jeunesse. Nous avons bien papoté aussi.

Grâce à toutes ces personnes, j’ai glané quelques conseils, notamment sur la couverture de mon premier roman. J’en prends bonne note évidemment. Pouvoir parler d’écriture, bénéficier des expériences littéraires des uns et des autres est très enrichissant. Merci à tous pour ces beaux moments !

À bientôt pour un prochain salon 😉

 

0 0 vote
Évaluation de l'article