roman historique fantastique

Ce qu’en pensent les lecteurs :

Peu rompu aux romances, j’ai voulu me plonger dans ce livre, surtout attiré par ses promesses fantastiques et la perspective d’un croisement entre deux époques. Situation de départ anodine : un couple actuel de jeunes trentenaires, amoureux, légers et bien dans leur temps, hérite d’un vieux manoir dans l’arrière-pays niçois. Période d’installation, d’aménagements, de projets… Mais Lena, jeune femme apparemment si lisse, a des fêlures – l’auteure nous l’apprend assez vite -, et l’on pressent que cette bâtisse « craquante » (… dans tous les sens du terme) aura un rôle maïeutique. Ce manoir « fait partie d’elle mais elle ne le sait pas encore ». Dans une écriture simple et sans artifice, Laurence Lopez Hodiesne fait glisser peu à peu son héroïne dans un univers inquiétant, effrayant parfois… La douce lumière du jour contraste avec l’opacité des nuits d’insomnie ; le manoir joliment cosy finit par oppresser, semble épouser l’espace mental de Lena : un lieu plein de charme, mais inexploré, comme si la jeune femme désireuse de se l’approprier ignorait ses propres mystères. Les événements étranges se succèdent… Un ou deux passages ont des réminiscences à la Gautier ou Maupassant. Au chapitre 10, à mi-parcours, on a bel et bien quitté la chronique contemporaine des premières pages et le roman se lit comme un feuilleton romantique saupoudré de thriller. Avec, en filigrane, une évocation très juste de la condition féminine depuis la fin du XIXe siècle… qui n’est pas pour déplaire au féru d’histoire que je suis ! Le récit s’est densifié, la psychologie des personnages aussi, au gré des allers et retours temporels, de réveils en éveils, de découvertes en prises de conscience… Jusqu’aux dénouements.

–Emmanuel sur Amazon

 

Une très belle histoire dans laquelle je me suis tout de suite plongée. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre, tellement hâte de découvrir ce mystère qui plane sur cette demeure, mais aussi ce qui allait arriver aux personnages… Tout comme son premier livre « Je ne suis que la secrétaire », Laurence nous offre une écriture très fluide, donnant une très bonne visibilité de l’histoire. Après son premier livre, je pensais ne pas être déçue en lisant celui-ci et Laurence m’a amenée au-delà de mes espérances ! Bravo !

–Morgane sur Amazon

 

J’ai adoré, j’ai tout simplement adoré. C’est simple, c’est beau, c’est magique. Une belle histoire de fantôme, une belle histoire de famille, une belle histoire d’amour et beaucoup de secrets et de mystères. J’ai lu cette histoire jusqu’au petit matin, j’étais très fatiguée mais c’est sans regret. J’en recommande la lecture à tout le monde et particulièrement aux grands romantiques. Bonne lecture.

–Bérénice sur Amazon

 

Ce livre est passionnant et jusqu’a la fin on est tenu en haleine. Jamais un instant je n aurai deviné cette fin. Bravo à l’écrivain continué à nous faire rêver. J ai hâte de lire votre prochain roman. Mille merci.

                                    –Tess sur Amazon

 

Non habituée du genre, j’ai passé un très bon moment dans cette lecture.
Ecriture agréable, personnages attachants.
Je le conseille.

–Client d’Amazon

 

C’est le mystère des amours de cette jeune châtelaine et du jeune poète, ayant eu cours au début du siècle dernier, qui sème le trouble dans cette histoire. Pour l’heure, nous nous glissons dans l’univers de ce jeune couple trentenaire qui vient d’hériter du manoir de cette vieille tante lointaine ; sous conditions. Un vieux Monsieur est là et demeure en poste, à l’entretien. L’auteure nous décrit la découverte et la prise de possession des lieux par les jeunes nouveaux propriétaires. On y est. On s’y croirait. Et puis les difficultés surgissent et les interrogations s’en suivent. D’après ce qu’il se dit, il s’en est passé des choses, ici, au fil du temps !? La jeune héritière, Léna, cherche à savoir. Petit à petit remonte le fil. L’ex-jeune châtelaine du début du siècle dernier lui ressemblait tellement. La vieille tante était secrète et tenait tout le monde à distance. Pourquoi ? La langue du vieux Monsieur finit par se délier. Mais trop peu. Léna fait chauffer son intuition. Elle en vient à envisager des situations. La gendarmerie est prévenue. Fouille des extérieurs du manoir. Léna, de son côté, trouve un carnet dans une pièce du château. Le mystère se lève. Léna sait enfin… ; sa famille aussi ; et nous également ! Histoire charmante, bien menée, pleine de rebondissements.

JFsur Amazon

 

Très joli récit pour les amoureux du genre romantique, teinté d’étrange, sur fond de réparation d’un outrage à l’amour d’une femme, d’une mère. L’auteur nous prend à partie sur la portée des commérages, sur la facilité à juger, à condamner. A briser une vie, et celles qui viennent, autour, ou après. Tout n’est qu’histoire de mémoire, à plus d’un titre.
Laurence Lopez Hodiesne, avec ce livre, rencontre une nouvelle fois son public, avec bonheur.

–Céline sur Amazon

 

Super roman qui tiens en haleine jusqu’a la fin ;très bien écrit on se fond dans les personnages ;2eme livre de cette auteur que je lis dans 2 univers différents ,à découvrir je me languis le prochain à très vite

–Nathalie sur Amazon

 

Une histoire fort distrayante alliant romance, mystère et fantastique dont vous serez incapable d’arrêter la lecture. Laurence n’écrit pas comme les Français ont l’habitude de le faire, c’est-à-dire en tentant par tous les moyens d’inclure des mots savants et des références régionales ou culturelles inutiles dans le seul but de nous faire montre de tout son savoir. Non, elle écrit dans un langage simple laissant toute la place à l’histoire. Je vous avouerai que ce n’est habituellement pas mon genre de lecture, j’étais toutefois incapable de m’arrêter de lire et j’ai foutu en l’air tous mes plans du weekend afin de finir ce roman captivant. Ce n’est certainement pas le dernier écrit de Laurence Lopez Hodiesne que j’aurai le plaisir de me procurer!

–Caroline  sur Amazon

Un roman digne de figurer parmi les plus grands du genre. Du suspense, de l’amour, de l’inédit et quelques frissons accompagnent la lecture. On ne saurait trop recommander ce formidable roman de Laurence LOPEZ HODIESNE qui n’en est pas à son coup d’essai. Dans un tout autre genre, j’ai aussi apprécié: « Je ne suis que la secrétaire » plein d’humour et de clins d’œil. Quel genre nous réserve l’auteur pour son prochain roman. Nous avons vraiment hâte de le savoir.

–Nina sur Amazon