banniere blog laurence lopez hodiesne

Catégorie : Des livres à découvrir Page 1 of 7

C’est le jour J…

🍾C’est le grand jour pour les personnages de mon roman qui sortent enfin de l’ombre !
🎁Un tout prix à 0.99 € pendant quelques jours seulement, n’hésitez pas 💋

La couleur du bon pain de Gilbert Bordes

téléchargement (3)

Un très beau roman sur la tolérance.

Grégory, seize ans, n’a pas la bonne couleur de peau pour son grand-père. Lorsque sa mère tombe gravement malade, le jeune homme se voit contraint de quitter Paris pour les environs de Brive. Si sa grand-mère l’accueille avec joie, ce n’est pas le cas de son mari, ce dernier ne pardonnant pas à sa fille sa jeunesse tumultueuse. Il en est de même pour certains membres de leur famille.

La gentillesse de son petit-fils aura-t-il raison de ce paysan ancré dans le passé…

C’est une belle histoire écrite avec beaucoup de simplicité où la tolérance prend le pas sur les différences.

Une jolie leçon, sans en avoir l’air, d’humanité…

Baie des songes de Patrick Mottard

patrick-mottard

 

Ce recueil de Patrick Mottard au titre poétique et mystérieux nous entraîne à travers ces huit nouvelles, dont quelques-unes ont été adaptées au théâtre, à la rencontre de notre belle ville de Nice.

Une ville que son auteur, homme aux multiples casquettes, affectionne tout particulièrement. Toutefois, ce n’est pas une simple ballade touristique qui attend le lecteur. Naviguant entre passé, présent et futur, nous découvrons une ville surréaliste avec ses lieux emblématiques comme la promenade des Anglais mais aussi un peu de ses quartiers faisant pourtant partie intégrante de l’âme de Nice, dont on ne parle guère en fin de compte. C’est un réel plaisir de se perdre avec les personnages dans le dédale des rues ou de suivre l’un d’entre eux, dont le  GPS, bien diffèrent de ceux que l’on connait, l’entraîne à chaque fois un peu plus loin en France.

Cet ouvrage est en quelque sorte un voyage initiatique, distillant sa morale sans en avoir l’air, permettant non sans une pointe d’humour de résoudre certains mystères. Des instants de vie croqués dans le chimérique, des portraits d’hommes ou de femmes dont la vie bascule un matin sur le chemin de l’étrange, une belle plume, font de ce recueil un cocktail réussi que l’on prend plaisir à déguster.

 

 

À découvrir sur le site de la FNAC, Amazon ou dans les librairies traditionnelles.

Un aussi long chemin de Juliette Benzoni

un-aussi-long-chemin-de-juliette-benzoni-1033307481_ML

 

L’un des meilleurs romans de Juliette Benzoni, à mon sens.

Je l’ai dévoré.

L’histoire se situe au début du Moyen Âge où la beauté apparaît comme un fardeau lourd à porter. La toute jeune et très belle Marjolaine des Bruyères va vivre maintes péripéties, de son mariage forcé à son départ pour Saint-Jacques de Compostelle, en compagnie de pèlerins. Un voyage éprouvant autant mentalement que physiquement.

On ne peut que s’attacher à cette femme fuyant un destin tout tracé et sans amour. D’ailleurs, aura-t-elle droit à sa part de bonheur, telle est la question !

Une route semée d’embûches, des personnages hauts en couleur, c’est un livre difficile à reposer, tant on est avide de connaître le dénouement. L’auteure, au départ avait prévu une suite, mais elle n’a pu se faire et c’est bien dommage !

En tout cas, si vous aimez les histoires d’époque mettant en scène de belles héroïnes, alors n’hésitez pas, suivez Marjolaine sur le chemin du grand pèlerinage.

L’héritage de Tata Lucie de Philippe Saimbert

lheritage-detata-lucie

L’héritage de tata Lucie est un roman qu’il vaut mieux éviter de lire si votre conjoint dort à vos côtés, car le rire n’a pas fini de vous secouer.

Cette histoire, qui se passe en plein cœur du Béarn, est racontée par un adolescent, Joseph, avec moults anecdotes et expressions hilarantes.

Bien entendu, la chère Tata Lucie ne veut pas laisser son magot sans faire suer un peu ses neveux et leur famille. Elle organise une chasse au trésor dans sa propre maison (pas au sens strict du terme d’ailleurs).

S’ensuit une galerie de portraits humains finement observés sous des aspects loufoques. Un décorticage de notre société dont les aspects les plus vils ressortent forcément en présence d’écus trébuchants.

Avec un style fluide, agréable, sans vulgarité aucune, l’auteur nous offre un roman à mettre entre les mains de toutes les personnes souffrant d’un coup de blues.

C’est ma première lecture de Philippe Saimbert, gageons que ce ne sera pas la dernière…

LLH

↕À découvrir ici

La Corporation des Gueux de Pascale Madeleine

corporation des gueux

Un très beau roman qui décrit sans concession mais sans misérabilisme aucun  le monde des SDF, ces miséreux desquels notre regard se détourne au détour d’une rue.

L’auteur doté d’une belle plume nous livre des portraits empreints de douceur, tout en finesse.

Une immersion dans un monde sans concession où chaque jour est une lutte contre soi-même, un combat en dehors d’une société qu’ils rejettent ou qui les rejettent.

Car ces hommes ou ces femmes ont eu une vie avant, ont fait partie du moule. Se regroupant en corporation, pas forcément d’indigents d’ailleurs, ils espèrent ouvrir les yeux de tous sur ce qu’ils sont, des personnes à part entières…

La corporation des gueux

Vent d’Espoirs de Monique Massot-Escaravage

vent d espoirs

 

Étant moi-même d’origine pied-noir, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre.

Avec une écriture toute en douceur puisée dans son cœur, Monique Massot-Escaravage nous entraîne sur les côtes d’Algérie en 1848 pour suivre le chemin d’une jeune Alsacienne, Justine, dont la vie n’a guère était plaisante jusqu’à présent. Cette dernière rencontre Clément un ouvrier parisien, alors qu’elle s’apprête à embarquer sans son mari, buveur invétéré.

Loin de ce que l’administration française avait promis, l’installation dans ce pays étranger ne se fera pas sans heurts. Une route semée d’embûches attend Justine.

Difficultés matérielles, incertitudes, peur, découragement ou persévérance, sont le lot de ces femmes et hommes à qui on avait prédit monts et merveilles.

Sous fond d’histoire romanesque, l’auteur nous dévoile la vérité sous toutes ses coutures.

Un très beau roman didactique, mais surtout enchanteur…

Vent d’espoirs

Dernier avertissement avant saisie ! de Stéphane Fatrov

Dernier avertissement avant saisie

Ce roman est un roman épistolaire, c’est-à-dire un ensemble de lettres se succédant les unes aux autres, écrites par un homme « légèrement » désabusé par la vie. Malheureux en amour, financièrement dans le trou, en bref, sa vie est un enfer.

Loin d’être destinée à faire pleurer dans les chaumières, l’histoire nous fait monter les larmes aux yeux, certes, mais surtout parce que l’ensemble est d’une drôlerie incontestable. Ces lettres destinées aux organismes publics ou à différents personnages touchant de près ou de loin ce pauvre homme, sont empreintes d’un humour corrosif.

La société telle qu’elle est réellement est parfaitement décrite dans ce livre, et le ton employé de plus en plus virulent, de plus en plus amer.  La dernière lettre par contre est particulièrement émouvante…

Stéphane Fatrov a écrit un roman qui fait rire, mais aussi réfléchir. Parce que n’importe qui peut se retrouver un jour avec pour seuls amis, cinq chats, un coq et un castor…

Dernier avertissement avant saisie !

La vie est trop courte de Sally Mandel

la vie est trop courte sally mandel

Ce roman parle de sclérose en plaques.

Cela pourrait faire peur, mais l’auteure nous raconte avec un certain humour l’histoire d’Annie Bolles, une jeune femme atteinte de cette maladie depuis cinq ans.

Lors d’une exposition, elle rencontre Joe, un photographe amateur.

Bien qu’elle soit à cet instant dans un fauteuil roulant – ce qui n’est pas toujours le cas, car c’est selon le bon vouloir de la maladie – c’est immédiatement le coup de foudre entre les deux jeunes gens. Tout irait pour le mieux, si Annie n’avait pas peur de l’amour.

En effet, comment condamner quelqu’un à subir sa propre maladie ? Comment le faire vivre au quotidien avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ?

Malgré tout, ce roman est loin d’être larmoyant. C’est une plongée dans une maladie contraignante, déstabilisante, une plongée qui nous emporte sur les flots de l’espoir.

C’est cela la force de ce beau roman, car la vie est trop courte pour refuser d’aimer…

On ne fait que passer de Christiane Rancé

on ne fait que passer

Avoir une maison de vacances est le rêve de beaucoup de gens.

Certes, mais est-ce vraiment de tout repos ?

Christiane Rancé analyse avec humour cet état de fait en nous invitant à passer quelques semaines avec elle, sa famille…et ses amis.

« On ne fait que passer » va être la clé pour des vacances réussies, mais pas pour la propriétaire, pour les autres. Les squatteurs, les envahisseurs, les radins, les opportunistes, tous ces gens qui n’oublient jamais votre numéro de téléphone quand il s’agit de vous laisser leurs enfants ou de passer une semaine les pieds en éventail au bord de la piscine.

Bref, un été de tout repos !

En refermant ce livre, nous n’aurons plus qu’une envie, retourner travailler…

 

Page 1 of 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén