Laurence Lopez Hodiesne

Un livre, une toile…

banniere blog laurence lopez hodiesne

Étiquette : je ne suis que la secrétaire

Belle journée au Cultura de Mandelieu

Voici un petit retour sur ma journée de rencontres-dédicaces ayant eu lieu samedi 24 mars 2018 au Cultura de Mandelieu.

Une journée que j’attendais avec une petite pointe d’appréhension, car à la différence d’un salon du livre où l’on peut papoter avec les autres auteurs, dans le cas présent, on se retrouve toute seule derrière sa table. Il y a beaucoup de monde, c’est un avantage certes, mais c’est aussi beaucoup plus angoissant lorsqu’on manque d’habitude, ce qui est encore mon cas. Puis, il y a aussi ma timidité naturelle qui n’est pas facile à gérer. Car il ne s’agit pas de rester statique derrière sa table, il faut donner envie aux clients du magasin de s’arrêter un instant, de s’intéresser à vos écrits et éventuellement d’acheter l’un de vos bouquins.

En tout cas, j’étais très bien installée, dans l’allée centrale du rayon livres, on ne pouvait pas me louper.laurence lopez hodiesne dédicaces cultura

Comme c’est le mois du polar, j’étais fort bien entourée de livres de ce genre, ce qui m’a amené plusieurs fois à entamer la conversation en plaisantant sur le fait qu’apparemment mes écrits ne sont pas tout à fait dans le même style.Toutefois, quelques personnes sont reparties avec le marque-pages concernant mon dernier roman.

Le début de matinée a démarré plutôt calmement. Une dame s’est intéressée à mon univers et j’ai eu une belle conversation avec elle, mais comme elle avait déjà acheté pas mal de livres, elle m’a gentiment demandé le lieu de mes prochaines dédicaces. Peut-être la reverrais-je, qui sait…

Au début, il faut bien l’avouer, j’ai eu un peu de mal à parler de mes romans, car j’ai toujours peur d’en dire trop ou pas assez, toutefois cette sensation s’est peu à peu estompée au cours de la journée. Comme quoi ces séances de dédicaces sont indispensables à un auteur, non seulement pour aller à la rencontre de potentiels lecteurs, mais aussi pour se décoincer, voire se déculpabiliser. Car si écrire est dans nos cordes, vendre nos ouvrages chéris n’est pas forcement innée, à moins bien sûr d’être un formidable commercial s’aventurant dans l’écriture.

Après la pause déjeuner, je suis retournée au stand plus motivée que jamais et ce fut enfin le top départ des dédicaces. Ayant amené tous mes ouvrages, la palme revient à mon petit recueil humoristique « Je ne suis que la secrétaire » dont la couverture réalisée par mon fils Romain, graphiste, a beaucoup plu.

Bien entendu, le fait que cela parle du métier de secrétaire a été évidemment  le déclencheur de nombreuses conversations. Toutes n’ont pas débouchées sur un achat, mais ce sera peut-être pour une prochaine fois. En tout cas, j’ai apprécié ces moments de connivences avec certaines personnes.

J’ai donc dédicacé pour la première fois de la journée mon petit recueil à Caroline, une fort sympathique secrétaire. J’espère vraiment que ces petites anecdotes humoristiques lui plairont.

Un peu plus tard, j’ai beaucoup discuté avec une dame très agréable, qui s’est offert « Quelques mots auraient suffi » pour le lire l’après-midi même, car son mari avait prévu de monopoliser la télé pour regarder le rugby. Eh oui, il faut bien s’occuper pendant que nos hommes s’adonnent au sport 😉 Je dois avouer que j’étais très heureuse de pouvoir enfin dédicacer mon dernier roman.

Peu après, deux dames, dont l’une d’entre elles est secrétaire, ont aussi pris mon petit recueil humoristique. Elles se sont également beaucoup intéressées à mes autres écrits ce qui est très gratifiant.

Puis j’ai eu la visite de ma nièce accompagnée de son chéri, ce qui m’a fait vraiment fait plaisir, car cela réconforte toujours de voir des visages connus.

Vers quinze heures, j’ai eu la joie de dédicacer à nouveau « Je ne suis que la secrétaire » à la très sympathique Corinne faisant elle aussi partie du club. Cela m’amuse de voir que ce recueil, dont la version ebook sur Amazon attire encore des lecteurs, puisse plaire autant. Une dame m’a même reproché de ne pas en avoir écrit assez sur le sujet. Peut-être, mais c’est aussi son format réduit qui séduit. Trop d’anecdotes sur le sujet auraient peut-être fait un gros volume, voire carrément un pavé tellement il y a de choses à raconter, mais cela pourrait aussi décourager certains lecteurs. Enfin, c’est mon ressenti…

Au cours de cette journée, j’ai offert plusieurs fois des marque-pages, c’est un petit geste permettant de se faire connaître, de tisser un lien et d’aborder les gens sans les agresser. Bien sûr, il faut cibler les personnes. Lorsque certains vous ignorent ostensiblement, ce n’est pas la peine d’insister. Ou quand d’autres ne répondent pas à votre simple « bonjour ». Une femme en entendant mon salut m’a regardé, a regardé mes livres et s’est détourné sans un mot. Voilà, voilà…. Malheureusement, ce genre de personnes il faut faire avec, on les retrouve partout, même dans mon petit recueil humoristique 😉

Cependant, en général, les gens vous sourient et même s’ils ne s’arrêtent pas, c’est toujours agréable un petit sourire, cela réchauffe le cœur…. D’ailleurs, plusieurs fois au cours de l’après-midi,  j’ai eu des conversations avec des personnes charmantes. Même si elles ne m’ont rien pris, ce fut très agréable et peut-être se souviendront-elles de moi une prochaine fois…

Vers seize heures trente, j’ai dédicacé à nouveau « Je ne suis que la secrétaire » à une ancienne secrétaire travaillant à présent dans la parfumerie. J’espère que mon petit livre lui rappellera quelques souvenirs 😉

Les petits moments de bonheur, c’est aussi lorsque vous offrez un marque-pages à une dame accompagnée d’un monsieur,  que cette dame s’arrête pour lire un peu plus loin le résumé de votre livre, puis revient ensuite sur ses pas pour vous prendre l’ouvrage.  Pour un auteur, c’est gratifiant de voir que son roman peut intéresser. C’est avec un grand plaisir que j’ai dédicacé « Quelques mots auraient suffi » à ce gentil couple.

Un autre couple m’a beaucoup touché aussi, car au départ, ils ne comptaient pas prendre de livres, mais nous avons beaucoup discuté de grands écrivains entre autres, et cela m’a beaucoup touché lorsque le monsieur a finalement décidé de me prendre « Âmes en sursis » mon petit recueil de nouvelles. Bon, à côté des grands noms que nous venions de citer, je me sentais quand même toute petite, mais j’espère que mes modestes écrits lui plairont quand même un peu.

Voilà, ce fut une belle journée, qui m’a beaucoup appris sur moi-même et qui m’a permis de rencontrer plein de gens attachants. Dommage, je n’ai pas de photos avec mes lecteurs mais j’avoue que je n’ai pas eu le courage de leur demander de poser avec moi. En tout cas, je remercie vraiment toutes ces personnes de bien vouloir faire confiance à un nouvel auteur, car je sais que ce n’est pas évident.

Un grand merci aussi à l’équipe de Cultura, très accueillante et tout particulièrement à Laurie et à la dame qui s’est occupée de mon départ, dont je ne connais malheureusement pas le nom, mais avec qui j’ai pris une photo.

C’est avec plaisir que je reviendrai, l’année prochaine peut-être, avec un nouveau roman…

laurence lopez hodiesne cultura mandelieu dédicaces

 

 

 

 

 

 

laurence lopez hodiesne cultura mandelieu

Je ne suis que la secrétaire


Ce que les lecteurs en pensent :

 

Une courte histoire sur le monde professionnel qui ravive des souvenirs pour celles et ceux qui l’ont vécu, et qui prend parfois la forme d’un manuel parodique très efficace !
Il y a des passages très drôles, d’autres touchants, une grande variété d’émotions.
L’auteure évoque aussi un peu l’enfance et l’école au début, d’une manière tout aussi véridique.
L’écriture est très agréable à lire, dynamique, amusante et imagée, ça vaut le détour !

–Stellae sur Babelio

 

Jolie idée que ce plaidoyer pour une secrétaire. L’auteur dans un style plein d’humour nous rive à ses pages, jouant, rebondissant sur les idées reçues. Aucune platitude, aucun cliché, de jolis moments de vérité même, celle d’un face à face quotidien, usant, où il suffit d’un rien, pour que soudain les langues se délient…et qu’un début de complicité se crée, comme un pardon à la mauvaise humeur. Parfois certains ont toutes les excuses, l’auteur d’ailleurs pardonne bien volontiers, il aime les imperfections du genre humain.
Nous avons tous un besoin de reconnaissance, ce livre nous le rappelle, à mi – voix, sur le ton de la confidence, sans que jamais ne vienne l’ennui, mais au contraire un sourire, sur les lèvres, et l’envie de dire « bonjour, à vous ».

–Céline  sur Amazon

 

Un récit très frais sur un métier difficile parce que pas toujours bien défini, qui oblige celui ou celle (le plus souvent) qui l’occupe à être tour à tour médiateur, « éponge », modérateur, etc. Très bonne analyse de la fonction. Râler sans atermoiements. Aimer son job. Rester simple. Prendre du recul. Une bonne maitrise de la langue (fonction oblige) ! De l’humour pour dédramatiser.

–Catherine  sur Goodreads

 

Une courte histoire sur le monde professionnel qui ravive des souvenirs pour celles et ceux qui l’ont vécu, et qui prend parfois la forme d’un manuel parodique très efficace !
Il y a des passages très drôles, d’autres touchants, une grande variété d’émotions.
L’auteure évoque aussi un peu l’enfance et l’école au début, d’une manière tout aussi véridique.
L’écriture est très agréable à lire, dynamique, amusante et imagée, ça vaut le détour !
Vous ne regretterez pas votre achat !

–Salina sur Amazon

 

J’ai adoré ce petit livre étant moi même secrétaire, par moment j’avais l’impression
de lire des morceaux de ma vie. Ce livre se lit d’un seul trait, l’humour, la bonne
franchise de l’auteur, la vraie vie des secrétaires racontée sans chichis. On devrait
l’offrir à une paire de patron 😉 Merci à l’auteur pour ce bon moment.

–Marie-Do sur Amazon

 

Écrit sous la forme d’un guide de la parfaite secrétaire, je n’ai pu m’empêcher de rire à de très nombreuses reprises. Travaillant moi-même dans le domaine du secrétariat et de l’administration depuis vingt ans, plusieurs situations racontées avec délice par Laurence ont fait remonter plusieurs souvenirs de situations particulières que j’ai vécues. Ce livre n’est pas seulement dédié aux secrétaires, mais bien à toute personne voulant avoir une idée du quotidien des gens qui vous accueils souvent au sein d’une entreprise ou bien qui on la difficile tâche de vous répondre, un sourire dans la voix, lorsque vous téléphonez pour un rendez-vous ou bien vous plaindre. Un pur délice!

– Chronique du 05 octobre 2015 sur le blog de Caroline Plouffe 

 

Dans ce petit roman plein de fraîcheur, l’auteure nous raconte avec légèreté un quotidien pas toujours si facile. Chaque chapitre se présente comme un conseil donné aux futures secrétaires, agrémenté d’expériences personnelles, toujours sur le ton de l’humour même pour aborder des sujets plus sérieux. Beaucoup de lecteurs se reconnaîtront dans ces lignes, et pas seulement les secrétaires ! Il suffit d’avoir déjà eu un patron, des collègues de travail, des clients peu coopératifs…

–Annabelle sur Amazon

 

Un livre qui nous fait sourire à chaque page et qui nous fait partager avec humour et ironie le quotidien d’une secrétaire ! J’ai apprécié cette lecture et cette galerie aussi de portrait pris sur le vif, et pour certains j’ai pu placer des noms. Un bon moment, et une lecture sans prise de tête, mais qui donne la pêche !

–Christelle sur BookNode

 

Un roman rafraîchissant qui décrit un métier pénible, aux contours souvent mal définis, et peut vite rendre acariâtre.
C’est avec humour que l’auteure nous rappelle que la secrétaire n’est pas un meuble !

–Liseuse sur Amazon

 

Voici un petit récit qu’on lit avec le sourire aux lèvres lorsqu’on a déjà travaillé dans les métiers de service….pas simple le contact avec la clientèle ! Juste et léger, il rassure ceux qui vivent ces anecdotes (non, vous n’êtes pas seul(e)) il montre aux autres la face cachée d’un métier basé sur les relations humaines (clients, collègues et patrons !)… pas simple, cette affaire.

–Sophinette sur Booknode

 

Un petit bouquin bourré d’humour qui vous plie en carte format CV de la première à la dernière strophe, en vous faisant prendre conscience de ce que ce métier est un véritable sacerdoce, et non, ça serre d’os, comme beaucoup se voudrait d’avilir cette petite travailleuse tellement indispensable au sein de la ruche qu’est notre société souvent plus fiel que miel…

–Gwenn  sur Amazon

 

J’ai trouvé ce livre très drôle sur le métier de secrétaire, c’est rempli de petites anecdotes rigolotes et finalement on nous confirme que le métier de secrétaire ce n’est pas la panacée!

–Misstinguette60 sur Booknode

 

Charmant petit récit très drôle par moment et tellement vrai. Très bien écrit, normal pour une secrétaire ! J ai beaucoup aimée. Promis je regarderai les secrétaires d’un oeil bienveillant dorénavant. Merci à Laurence j attend votre prochaine nouvelle avec impatience.

–Tess sur Amazon

 

Un livre qui se lit d un trait tellement on rit, les situations vécues ou entendues sont tellement bien rapportées, la couverture est fun;
devrait être remboursé par la secu , à lire et relire sans modération;
j attends le prochain viiite

–Nathalie sur Amazon

 

Laurence Lopez Hodiesne décrit parfaitement le travail et l’univers d’une secrétaire de manière humoristique. J’ai lu ce livre et avalé les lignes d’une traite, portée par les mots. Merci à l’auteur de faire découvrir aux gens ce qu’est ce métier.

–Lilou sur Amazon

 

Un petit ouvrage très divertissant. C’est écrit avec humour et légèreté. Désormais je regarde les secrétaires d’un autre œil. Un auteur à suivre.

–Bruno sur Amazon

 

Voilà un roman drôle, écrit intelligemment et dont on regrette de tourner la dernière page ! Quoi déjà ? Je n’ai pas vu le temps passer… Les situations sont parfois inattendues mais toujours cocasses. Et bien loin de l’idée que je me faisais du travail d’une secrétaire ! Une belle découverte d’ un boulot somme toute pas banal du tout ! Alors n’hésitez plus et laissez-vous séduire par la magie de l’auteur. En un mot, un roman que je recommande vivement à tous ceux qui aiment refermer un livre avec la satisfaction de ne pas avoir perdu leur temps et qui souhaitent passer un excellent moment.

–Azteca sur Amazon

 

 

Ce court roman sur le quotidien des secrétaires fait passer un très agréable moment. Tour à tour frais et léger, poignant, drôle, sérieux, on en apprend un peu plus sur les à-côtés de ce métier parfois bien ingrat. Les patrons plus ou moins reconnaissants, les clients qui ne sont pas toujours ce qu’ils ou elles paraissent être à première vue, les collègues de travail qu’on ne choisit pas, le clin d’oeil à L. Besson et j’en passe. L’auteur sait bien sûr de quoi elle parle et nous livre quelques tranches de sa vie et aussi quelques définitions qui seront bien utiles à celles et ceux qui aspirent à la même fonction. On ne peut s’empêcher de faire le lien avec le livre « Absolument dé-bor-dée », dans la forme tout du moins. Et on en redemande une fois qu’on est arrivé à la dernière page.
Je suis certain que beaucoup de lecteurs se reconnaîtront dans ces descriptions variées, et, devant leur écran ou leur liseuse, se diront : c’est exactement ça !

–Robert sur Amazon

 

Retrouvez d’autres commentaires sur la page Amazon ici

 

Une petite chronique sympa pour « Je ne suis que la secrétaire » découverte par hasard

 

 

chronique-je-ne-suis-que-la-secretaire

Vu le temps de chien dehors, je me suis promenée sur le net à défaut de chemins de campagne et c’est ainsi que j’ai découvert une petite chronique sympa sur ma p’tite secrétaire datant de cet été. Cela m’a fait plaisir et m’a réchauffé en ce mois de novembre où le temps se fait plutôt menaçant.

Eh oui sur la côte d’Azur le froid vient d’en jeter un de froid ! De savoir que mon ebook a été lu en plein de mois de juillet, je frissonne.

Rendez-nous le soleil !

En guise de réponse un vent glacial vient de se lever et plutôt violent. Quel malotru !

Donc, voilà cette chronique sympa :

Étant moi-même secrétaire, je me suis plongée dans ce petit « recueil » avec le sourire aux lèvres. Ça se lit vite, si vous avez une petite heure à tuer au bord de la mer, c’est ce qu’il vous faut. C’est drôle, l’écriture est dynamique, et, foi de secrétaire, je m’y suis bien retrouvée là-dedans !

Vous pouvez la retrouver sur le blog « Se nourrir de livres » ici.

Très joli titre à propos, c’est exactement ce que je fais tous les jours.

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à lire mon petit recueil dont il est question dans cet article en cliquant sur la photo ci-dessus.

Au prix de 0.99 € pourquoi s’en priver ?? Découvrez-le ici

À défaut de le lire sur la plage, se blottir sur la couette fera très bien l’affaire.

À bientôt

LLH

Un beau commentaire d’Ysaline Fearfaol pour « Je ne suis que la secrétaire »

 jene-suis-quela-secretaire

 

Hier soir, alors qu’un mal de tête carabiné dû à la première crève de l’hiver me tenait clouée sur le canapé, je pianotais sans ardeur sur le téléphone pour voir les nouvelles au cas où je passerais à côté d’une actualité détonante.

Comme quoi, même malade, on a bien du mal à décrocher de ce petit boitier électronique.

Soudain, je tombe sur un message Facebook : petit cadeau du soir d’Ysaline Fearfaol.

Cette auteure pour le cas où vous ne la connaîtriez pas est poursuivie par une meute de lectrices avides de suivre les aventures surnaturelles et captivantes de jeunes gens plutôt sexys.

Donc, pour en revenir à mon message, je vois qu’elle a publié sur son blog un article où elle commente mon ebook « Je ne suis que la secrétaire ». Comme mes yeux n’étaient plus en face des trous, dû je vous le rappelle à mon explosion crânienne, je relis deux fois le message.

Oui c’est bien de ma p’tite secrétaire qu’il s’agit. Je lis donc le commentaire, crie « waouh super » ce qui fait faire un bond à mon mari sur le canapé,  le relie à ce dernier et tente de répondre un merci à Ysaline ce qui me prend bien cinq minutes tellement les touches sont devenues petites à cause de mon mal de tête ou alors je vieillis, mais en une soirée quand même…

Donc voilà, comme ce matin je vais mieux, je vous invite à lire ce beau commentaire sur ce lien ici.

Encore un grand merci à Ysaline Fearfaol 🙂

LLH

Je ne suis que la secrétaire, mon premier ebook

jenesuis-que-lasecrétaire

Bonjour à tous,

Après ma « petite » déception concernant l’édition, je me suis enfin décidée à publier ma prose sur Amazon Kindle,  Je ne suis que la secrétaire…  Après tout, pourquoi pas !

Il s’agit donc d’un court récit parlant du métier de secrétaire sur un ton un peu…ironique. Un sujet que je maîtrise sur le bout des doigts, croyez-moi. Si vous voulez connaitre le quotidien de ce  métier et vous régaler de quelques anecdotes toutes absolument vraies, alors c’est l’occasion.

Plus tard, je compte mettre en ligne sur ce même site l’un de mes romans, dont celui qui devait être édité, mais qui a vu les portes de la maison d’édition se refermer brutalement pour cause de faillite (snif !).

La couverture est l’œuvre de mon fils aîné Romain Lopez, graphiste (très patient avec sa maman), que je remercie encore.

Alors si le cœur vous en dit, allez faire un petit tour sur Amazon pour lire mon premier ebook.

J’attends vos commentaires avec impatience…

Voici le lien sur Amazon Kindle :

Je ne suis que la secrétaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén