Les Créatifs

 

Il y a quelques temps, je vous annonçais ma venue sur le site alittleMarket pour mes créations de robes princesse petites filles, bijoux et accessoires fantaisie.

Sauf que le site ferme bientôt ses portes, gloups…

Une très mauvaise surprise pour beaucoup de créateurs. Surtout, sans aucun signe annonciateur.

Cependant, comme pas mal d’entre nous, j’ai rebondi et me voilà sur :

« Les Créatifs »

Une plateforme où vous trouverez du véritable fait main uniquement français.

Alors si l’envie vous prend de jeter un œil sur ma boutique, voici le lien :

http://www.les-creatifs.com/laurencelopez/

À bientôt, j’espère

LLH

Sortie de mon nouveau livre

 

Quel plaisir de vous annoncer la sortie de mon nouveau roman,

« Quelques mots auraient suffi » chez Ikor Éditions !

Il sera disponible dans toutes les librairies de France et d’ailleurs, mais aussi dans les espaces culturels des centres E.Leclercs.

Beaucoup de travail, des mois d’attente, mais enfin le bébé est là.

C’est une véritable joie de le voir bientôt faire ses premiers pas dans la jungle littéraire !!

Vous pouvez le trouver ici si le cœur vous en dit 🙂

LLH

Changement de look pour mon roman « Au-delà d’un héritage »

 

Bonjour à tous,

Voici la nouvelle couverture de mon roman « Au-delà d’un héritage. »

Lorsque j’ai publié le livre pour la première fois, après beaucoup d’hésitations et concertations avec d’autres personnes,  je m’étais laissé convaincre pour l’ancienne image. Mais finalement j’aime le côté moins sombre de celle-ci, peut-être moins énigmatique, un peu plus romantique.

C’est difficile de prendre une décision pour une couverture car on ne sait jamais si elle est assez accrocheuse pour les futurs lecteurs. Vont-ils apprécier ou au contraire s’en détourner ? Quoiqu’il en soit, cela ne fait pas de mal de changer un peu les habits de lumière d’un ouvrage.

De plus, j’ai profité de l’occasion pour corriger quelques fautes diverses dans le texte, que l’on m’avait fait gentiment remarquer. Un grand merci à Caroline Plouffe, auteure québécoise, pour avoir pris le temps de me les noter. À force de lire et relire son texte, on ne voit même plus ses erreurs, alors un avis extérieur est toujours utile !

Voilà, j’espère que le petit lifting de mon roman plaira, en attendant le prochain !

Bonne journée

LLH

Ma boutique sur aLittle Market

Coucou,

Une fois n’est pas coutume, laissons un peu de côté la littérature pour parler de ma toute nouvelle boutique sur aLittle Market !

Non, non, pas de romans, de nouvelles, mais il y a et il y aura prochainement des accessoires tels que bracelets, colliers, aumônières et costumes d’inspiration historique.

Bref, au gré de mon imagination…

Alors si le cœur vous en dit, voici le lien :

https://www.alittlemarket.com/boutique/laurence_lopez_creations-2468557.html

Et n’oublions pas mon site 🙂

Laurence Lopez Créations

A bientôt

 

Le journal d’un fou de Nikolaï Gogol relooké par Jean-François Pissard

 

Dans cette version revisitée, Jean-François Pissard nous offre un moment de lecture désopilant et cela malgré le sujet traité. L’exercice était difficile, mais il a réussi avec brio le pari de transposer une nouvelle écrite par un écrivain du dix-neuvième siècle à notre époque.

Ce cheminement vers la folie pourrait faire froid dans le dos, mais prête pourtant à rire ou à sourire dans un texte comme dans l’autre. Le style de Monsieur Pissard n’a d’ailleurs rien à envier à celui de l’auteur russe.

Si les personnages, des célébrités de leur temps, ne sont évidemment pas les mêmes, ils restent les victimes, bien malgré eux, de la plume de notre écrivain contemporain.

Somme toute, ce qui est troublant, c’est de constater que l’homme, peu importe son origine et le moment de sa naissance, reste un être dont l’esprit peut, à tout moment, l’emporter dans un monde plus propice à ses rêves et espoirs. Un monde dangereux où l’auteur Jean-François Pissard nous invite à le suivre le temps d’une lecture.

Un grand merci à ce dernier, pour nous donner envie de découvrir ou redécouvrir les écrits de Nikolai Gogol.

Cliquez ici pour voir le livre