Voilà mon tout premier salon du livre, qui se tenait au Rouret, vient de se terminer. Comme vous le pouvez le voir j’ai eu le droit comme d’autres auteurs à un très chouette dessin fait gentiment par Jean-Jacques Beltramo, dessinateur de presse, président de l’Association « Les Rires du cœur de Patricia » Un très beau souvenir à conserver précieusement 🙂

salon-livre-rouret

Premier jour  Installation du stand

laurence lopez hodiesne muriel brosset

Avec Muriel Brosset

J’ai  vraiment fait de très belles rencontres, notamment celle de Muriel Brosset, femme poète  à la présence incomparable et dotée d’une grande sensibilité. Une troubadour des temps modernes comme elle se définit elle-même, qui réussit à toucher les gens avec ses mots et sa présence incomparable. Je viens d’aller voir quelques-unes de ses vidéos, j’ai été tout autant émue.  Il y a comme ça des personnes qui vous touche à un moment donné de votre vie, Muriel en fait partie. Je vous invite à découvrir son univers poétique sur son très beau site Poussière d’étoile.  Muriel se présente comme artisane des sciences du cœur, j’aime beaucoup cette expression, car si tous les chemins mènent à Rome, tous ne mènent pas à notre cœur c’est certain, et le cheminement est difficile…

En plus, elle m’a même acheté un marque-pages bijoux. J’en avais amené quelques-uns que les lecteurs pouvaient soit s’offrir, soit recevoir en cadeau s’ils prenaient plusieurs livres. C’est si beau de rêver…. Alors effectivement, j’ai eu ce dernier cas, mais ces acheteurs faisaient partie de ma famille 😉

J’ai été aussi très contente de faire la connaissance de Patrick Mottard, mon voisin de table, homme politique certes, mais surtout auteur super sympa dans le contexte. Il a eu la gentillesse de me proposer d’échanger nos ouvrages et a en plus insisté pour m’en acheter un autre, et j’ai malheureusement oublié de prendre une photo avec lui. En tout cas, nous avons eu de belles discussions et j’ai eu droit à quelques conseils judicieux sur l’art des dédicaces que je suis loin de maîtriser sur le bout des doigts. Dédier ces livres à sa famille ou ses amis, c’est plus simple que de dédicacer à un inconnu ou pire à une personnalité. Imaginez qu’une belle faute d’orthographe se glisse sournoisement dans votre texte. Bouh la honte !!

Il y avait aussi à une table un peu plus loin, un auteur varois dont le nom m’échappe, mais très sympathique aussi. De même, j’ai échangé plein de sourires chaleureux avec d’autres auteurs. Les repas ont été également des moments privilégiés avec mes acolytes. L’un d’entre eux m’a même rassuré sur une séance de dédicaces que je vais faire bientôt au Leclerc de Vence. C’est cela que j’ai particulièrement apprécié dans ce salon, cet échange que j’ai pu avoir avec d’autres écrivains. Cela fait du bien de se retrouver avec des gens ayant les mêmes préoccupations que vous.

brigade des passeurs de livres

 

La brigade des passeurs de livres plongée dans mon roman « Quelques mots auraient suffi »

 

Chapeau aussi à la brigade des passeurs de livres, cela a mis beaucoup d’ambiance avec des animations et des lectures à voix haute de passages de livres des auteurs présents. Jean-Claude Junin le maître d’œuvre, m’a beaucoup fait rire aussi avec son franc-parler.

 

brigade-passeurs-livres

La photo est un peu floue, dommage !

 

En ce qui concerne les lecteurs, je suis heureuse d’avoir dédicacé un « Je ne suis que la secrétaire » à une personne désirant l’offrir à une lectrice exerçant ce métier. J’espère que mon petit livre plaira à  cette dernière et qu’elle se reconnaîtra dans ces petites anecdotes humoristiques 😉 D’ailleurs, la couverture de mon petit livre réalisée par mon fils Romain, graphiste, a beaucoup plu 🙂

salon-livre-rouret-laurence-lopez-hodiesne

Deuxième jour, plus motivée que jamais avec mon fameux collier camée

Mon collier camée fait par mes soins, dans le style de mon dernier roman, a quand même interpellé un monsieur, car sa femme en portait. Sinon, je ne suis pas certaine que les lecteurs ait fait le rapprochement 😉

Instant magique aussi, la visite de ma cousine que je n’avais pas vu depuis des années, venue exprès pour moi avec sa petite poupée. Des retrouvailles qui m’ont fait chaud au cœur, car si l’on se suit sur Facebook, la vie passe à une allure folle sans que l’on s’en rende compte…

 

 

 

 

Spéciale dédicace aussi à mes beaux-parents, mes fidèles supporters 🙂

Le premier jour, m’inspirant des astuces d’autres auteurs, j’ai distribué des marque-pages à des potentiels lecteurs. Il parait que, quelquefois, ces derniers font le tour, prennent le temps de lire le résumé du livre concerné et repassent ou même reviennent le lendemain. Bon, je l’avoue, rien de tout cela ne m’est arrivé. Le dimanche, j’en ai distribué encore, mais peine perdue.  Par contre, j’ai eu droit à de chaleureux sourires de remerciements. Alors, peut-être les garderont-ils et lors d’un prochain salon se souviendront-ils de moi, qui sait…

Voilà, au-delà des quelques ventes que j’ai pu faire, ce fut pour moi un beau premier salon du livre riche en émotions. Une belle expérience que j’ai hâte de renouveler…

0 0 vote
Évaluation de l'article